Psychothérapie

Psychothérapie

 « Il est terriblement difficile de faire sienne l’idée que vous et vous seul tracez le dessin de votre vie »
« Le bourreau de l’amour » de Irvin Yalom, Psychothérapeute et Psychiatre.

L’intervenant en psychothérapie accompagne son client dans le changement que celui-ci décide de conduire. Il n’a pas de projet pour lui. Accompagner son client, c’est créer une alliance de travail avec lui, c’est lui porter une attention positive inconditionnelle et un engagement authentique.

Tout significativement qu’il soit formé, le thérapeute, dans la relation psychothérapeutique, est d’abord lui-même et dispose de sa propre structure personnelle, du sens qu’il se donne à être dans cette position et qu’il a donné à ses expériences de vie.

Il a fait un long travail sur lui-même en psychothérapie et continue de travailler ses zones d’ombre et ses zones de lumière. Il sait que s’appuyer sur la double écoute, son propre mouvement interne et ce qui se passe dans la relation avec le client, est source de justesse et de pertinence pour aider l’autre à approcher ses propres vérités.

Aider le client à mettre en acte le changement qui lui est spécifique, c’est l’accompagner dans les niveaux de changement et leur expression, c’est cheminer d’une appréhension « enkystée » issue du passé à une expérience émotionnelle plus authentique, à une lecture ouverte le renseignant sur lui-même et les relations qu’il noue et dénoue.  Lorsque l’émotion authentique parait, lorsque la bienveillance à soi-même peut se révéler au-delà des croyances souvent maltraitantes, alors peuvent se murir les capacités à prendre de nouvelles décisions et décider de transformations.

L’espace psychothérapeutique est en dehors du réel en ce sens qu’il est un lieu de résonnance unique pour le client, où se mettent en mots les ressentis, les douleurs du corps et les pensées, où il peut expérimenter une relation thérapeutique authentique, bienveillante et sécurisée avec le thérapeute. Et c’est dans la relation que se guérissent les blessures…

  • Mes pratiques et cadres de référence:

Je travaille avec l’Analyse Transactionnelle appartenant au courant de la psychologie humaniste, fondée sur :
– l’acceptation inconditionnelle de la personne,
– la conviction qu’elle possède les ressources intérieures pour répondre à ses besoins et une capacité de croissance,
– l’engagement du thérapeute à créer un lien de respect mutuel et d’empathie particulièrement aidant au fur et à mesure que le cheminement thérapeutique fait aborder des zones délicates.
L’approche par l’Analyse Transactionnelle est vigilante à aider le client à clarifier sa demande et son objectif afin de passer contrat en collaboration. Il importe que nous soyons d’accord sur ce qui nous réunit et sur la façon dont la thérapie va se dérouler.

La psychothérapie pour qui ?

  • enfant, adolescent, adulte
  • individuel
  • couple

La psychothérapie pour quoi ?

  • difficultés relationnelles
  • anxiété, angoisse, dépression, stress
  • vécus douloureux, traumatiques, poids du passé
  • changement difficile à accepter ou au contraire souhaité
  • douleurs physiques chroniques, troubles psychosomatiques
  • comportements addictifs et compulsifs
  • troubles alimentaires (anorexie, boulimie)
  • troubles du sommeil

La psychothérapie, comment ?

  • Séance individuelle de 45 minutes, hebdomadaire de préférence
  • Séance couple de 1 heure par mois

Le but à atteindre donne la  ligne directrice, le cheminement et la relation psychothérapeutique vous permettent de découvrir des parties de vous-même que vous n’investissez pas ou peu.
Dans cet espace, vous êtes accueilli dans vos pensées, vos émotions et leurs traductions dans vos comportements. La verbalisation, la mise en mots vous permettent au fur et à mesure une mise en perspective différente, un élargissement de votre conscience de votre manière d’être dans la vie, comme une mise au jour des racines qui vous permettront de prendre les décisions de changement que vous souhaitez.

 

Comments are closed.